Le pionnier de bronze

Le pionnier de bronze de la Légion étrangère s'est montré à la hauteur de la réputation qui accompagne ses grands frères qui défilent, chaque année, sur les Champs-Elysée. Adjugé à 20.000? hors frais (24.544? tous frais compris, soit près de 161.000 Francs) ce dimanche 08 juin par Maître OSENAT à Fontainebleau, l'oeuvre de Jean PARANTON a fait l'objet d'une âpre bataille d'enchères.

Le pionnier de bronze a été accompagné sous le feu des enchères par deux pionniers -vivants, aux accords d'Eugénie, chant de tradition de la Légion étrangère. Un spectacle bien rodé, un pas rythmé comme les légionnaires en ont le secret : il n'en fallait pas plus pour attiser la convoitise des enchérisseurs. Sous les yeux de Guy MARCHAND, parrain de l'oeuvre, et du général Louis PICHOT de CHAMPFLEURY, commandant la Légion étrangère, le prix de départ, fixé à 5.000?, s'est rapidement envolé. Estimé au plus haut à 15.000? par l'expert, Jean-Claude DEY, l'expert, le pionnier s'est finalement vu adjugé à 20.000?.

L'acheteur est un ami fidèle de la Légion étrangère. Jean-Michel GRUNBERG, Président du groupe LUDENDO (La grande Récré, Jouetland, Bébéland?), a été fait légionnaire de 1e classe d'honneur par le général commandant la Légion étrangère, en témoignage de son soutien à l'oeuvre sociale de la Légion étrangère. Depuis plusieurs années, Monsieur GRUNBERG subventionne l'Institution des Invalides de la Légion étrangère, l'ATHLEG (équipe de cross de la Légion étrangère) et offre des cadeaux aux enfants des légionnaires à l'occasion des fêtes de Noël.

| Ref : 359 | Date : 10-06-2008 | 8966