Mot du rédac'chef N° 779

"Un journal qui serait la lettre de famille”  Capitaine Yves Gheysens 30 avril 1947

Juillet nous apporte son lot de changements au gré des mutations des uns et des autres et votre magazine n’échappe pas à cette règle. Prenant la rédaction de Képi blanc, je me place d’emblée à votre service pour que rayonne la Légion étrangère et que la solidarité qu’elle requière soit vivace et fructueuse. Merci au commandant Alexandre Montagna pour l’oeuvre réalisée, pour la qualité de ses consignes et le bel outil qu’il transmet.

Juillet c’est aussi et surtout le rendez-vous de la France et de son Armée ; ses régiments qui passent et la Légion qui défile, imperturbable et solennelle. C’est aussi l’émotion, de voir réunis nos frères d’armes, blessés au combat cette année, dans les jardins du Sénat pour un hommage appuyé du “conseil des anciens”.

Juillet c’est enfin la chaleur estivale et les accents étrangers, qui des Champs-Élysées à Gao en passant par Bagdad ou Mexico laissent à penser que mon illustre ancien et premier “Rédacchef” disait vrai : “la terre tourne bien à l’ombre du Képi blanc !

Bonne lecture à tous.

| Ref : 618 | Date : 29-07-2015 | 4046