Mot du rédac'chef du Képi blanc N° 810

“Un Camerone d’exception ! La Légion à l’honneur!”

Outre la venue du Chef du gouvernement, qui présidait la cérémonie de Camerone à la “Maison-mère”, la commémoration du fameux combat était rehaussée cette année, de la présence de la Ministre des Armées ainsi que de celle du Chef d’état-major de l’Armée de terre ; le major général de l’armée de Terre se trouvait quant à lui à Calvi au même moment. Cette année, la traditionnelle cérémonie sur la voie sacrée, mettait en valeur nos blessés mais également le Groupement de recrutement de la Légion étrangère.

En effet, le chef de Corps du GRLE s’est vu confi er le drapeau du 11e REI, dont l’histoire aussi éphémère que glorieuse, ne sera plus menacée de tomber en déshérence et sans doute faut-il y voir un symbole.

À l’heure ou le GRLE a redoublé d’effort pour réaliser la remonté en effectifs de la Légion et à l’heure où nous célébrons nos blessés autant que nous honorons nos morts, pouvait-il y avoir plus bel emblème pour réunir les deux ; car enfin, il n’y a pas de héros qui ne soit passé au préalable par les mains expertes de nos “sergents recruteurs”.

Ce fût encore pour nous l’occasion de chercher dans nos sources, quelques illustres récits sur le 11e REI et ses héros. Certains faits d’armes sont relatés dans : avec les héros de “40” de Marc-André Fabre, ouvrage qui agrémentait naguère la “réunion des Officiers” de Sidi-Bel- Abbès mais je vous invite surtout ce mois-ci à découvrir ou redécouvrir l’excellent ouvrage de Dominique Lormier intitulé : “la bataille de France jour après jour”.

Loin des poncifs sur la défaite de 40, il rend honneur aux soldats qui défendirent le sol de France avec une ténacité hors du commun, en particulier à ceux de la 6e division d’infanterie nord-africaine dont le fameux 11e REI.

Bonne lecture à tous.

| Ref : 670 | Date : 08-06-2018 | 1148