LE

Mot du rédac'chef du Képi blanc N° 820

Retour
| 03 Mai 2019 | 1953 vues

Combattre, rayonner, convaincre...

Dans le présent magazine, il sera question de rayonnement et de patrimoine à la Légion étrangère.

Deux domaines qui peuvent sembler être éloignés en première approche des préoccupations du combattant, et pourtant...
Afin d’éclairer le lecteur, un dossier sur la division rayonnement et patrimoine(DRP) illustrera, s’il en est besoin, toute la pertinence et l’acuité de ces deux domaines majeurs.
Et puis, est-ce par hasard si nos engagés volontaires reçoivent leur tout premier contrat d’engagement dans la salle d’honneur du musée, au milieu de nos reliques les plus sacrées et sous le regard ferme et bienveillant de nos chefs de corps morts au combat ?
Est-il surprenant de recevoir des élus et un public toujours plus nombreux lors de nos cérémonies, au premier rang desquelles se trouve Camerone, sans parler des ovations pour les Képis blanc sur les Champs Élysées tous les 14 juillet ?
Est-il curieux que des familles, des journalistes, des historiens, des écrivains, des cinéastes et des chercheurs viennent plonger avec frénésie leurs yeux dans notre patrimoine ?
Est-il usurpé que notre chère Musique de la Légion étrangère rencontre autant de succès, au sein et hors de la sphère Défense ?
Est-il dérisoire qu’un centre Presse veille jour et nuit afin de fournir les premiers éléments au commandement ?
Enfin, depuis plus de 72 ans d’existence, votre magazine rend compte de la vie de la Légion à la manière d’une lettre de famille... Votre fidélité a-t-elle été remise en cause ?

 

Vous l’avez compris, la DRP est au cœur d’un combat.

Composée exclusivement de cadres, de légionnaires, de réservistes et de quelques jeunes stagiaires passionnés, ce combat se gagne en occupant un espace que l’on appelle “communication”.
Un espace en friche parfois utilisé par d’autres, et qui ne sont pas nécessairement toujours bien intentionnés.
Le combat de la DRP est de rendre compte avec sincérité de la Légion d’hier et d’aujourd’hui.
Elle dit et montre ce que la Légion fait de bien, à la manière des anciens, depuis 188 ans, avec honneur et fidélité et pas autre chose...