LE

Mot du redacteur en chef du Képi blanc N° 824

Retour
| 01 Octobre 2019 | 570 vues

“Le seul capital c’est l’Homme…”

Dans le monde civil occidental, il est commun pour évoquer la mobilité sociale, élément nécessaire pour faire fonctionner uneentreprise, voire la société, de citer le fameux “ascenceur social”, lequel, selon certains économistes peut-être sujet à panne, comme ce seraitactuellement le cas.
À la Légion, seul le mérite étant reconnu, l’expression la mieux appropriée et se rapprochant le plus sans jamais risquer la panne, pourrait plutôt être designer par “l’escalier social”.
De plus ce bel escalier promotionnel possède une rampe (de lancement) caractérisée par la chaîne RH toute entière.
À chacun d’en faire un escalator…
La ressource humaine, ou “RH”, dont il est question dans ce numéro, va vous être présentée par la DRHLE sous forme d’une galerie de portraits et de témoignages, permettant, nous l’espérons, d’inspirer et de guider les légionnaires de tout grade.
Vous trouverez également deux posters décrivant les parcours types du militaire du rang et du sous-offi cier.
Nous vous invitons à les affi cher un peu partout, tant il est nécessaire de bien se situer, pour savoir où l’on veut et peut aller dans sa carrière.
Comme ce n’est pas toujours facile, nous encourageons les plus jeunes cadres et légionnaires à se faire aider et conseiller, la chaîne “RH” est faite pour cela, tout comme le présent dossier existepour vous éclairer.
Également dans ce numéro, la vie de la Légion étrangère dans son quotidien, que ce soit à l’entraînement, en sport ou en opération, et bien sûr celle de nos anciens.
L’actualité, c’est aussi ceux qui nous quittent trop tôt, bien trop tôt.
D’autre part, je vous invite à vous attarder sur la première anecdote du mois, à prendre votre plume et nous faire parvenir les vôtres afi n de faire vivre cette nouvelle rubrique…
Humoristiques ou sérieuses, un comité de rédaction sélectionnera les meilleures d’entre elles et vous gagnerez peut-être le plaisir d’être publié dans KB, sous pseudo ou pas, à votre convenance.
Je vous souhaite une bonne lecture et la meilleure des reprises possible.