Mon panier
Aucun article

Mot du redac'chef N° 752

Mot du redac'chef N° 752
Le 19 février, le sergent-chef Harold Vormezeele du 2e Régiment étranger étranger de parachustistes a été mortellement blessé dans l'accomplissement de sa mission au Mali. La Nation et la communauté légionnaire lui ont rendu un dernier hommage à sa mémoire, le 22 février aux Invalides à Paris. Sa disparition nous rappelle à tous, notre engagement de soldat et en particulier l'article 6 du code d'honneur du légionnaire : "La mission est sacrée, tu l'exécutes jusqu'au bout et, s'il le faut, en opérations, au péril de ta vie".


Depuis le 11 janvier dernier, l'opération Serval, en référence à un félin africain, est menée au Mali par l'Armée française, à la demande du gouvernement malien. Cette intervention militaire a pour but de soutenir les troupes maliennes afin de repousser les groupes armés islamistes qui ont pris le contrôle de l'Azawad, la partie nord du pays. Dans ce contexte, deux régiments de la Légion étrangère ont participé aux opérations : les légionnaires du 3e escadron du 1er REC ont été engagés mi-janvier, avec des blindés légers sur Sagaie, rejoints par 200 légionnaires de la 2e compagnie du 2e REP, d'alerte TAP (troupes aéroportées). Accompagnés d'un état-major tactique aux ordres du colonel Desmeulles, chef de corps du 2e REP, ils ont été largués au nord de la ville sainte de Tombouctou dans la nuit du 27 au 28 janvier, en un seul passage avec cinq avions.


En parallèle, la colonne de blindés de l'escadron du Rif, venue du sud, par Bamako, participe à la prise de Gao le 25 janvier, a sécurisé l'aéroport de Tombouctou et les abords de la cité touareg, mondialement connue pour ses mausolées.

Mission réussie pour nos deux unités de Légion jusqu'à la prise de Kidal le 30 janvier. Les légionnaires ont à nouveau démontré leur savoir-faire, chacun dans son domaine de spécialité. Leur disponibilité et le niveau de préparation opérationnelle a concouru à cette réussite. L'expérience a également compté, la Légion étrangère connaissant bien la terre africaine pour y avoir mené de nombreuses opérations depuis les années 70, avec des interventions successives notamment au Zaïre, en République Centrafricaine, au Tchad, et en Côte d'Ivoire.


L'actualité étant la priorité, Képi blanc consacre donc son dossier du mois à l'opération Serval au Mali, avec des photos inédites. La rédaction remercie à ce titre, le journaliste Sébastien Dufour pour la qualité de ses clichés. Le dossier initialement prévu sur le dispositif Harpie au 3e REI en Guyane, est reporté au prochain numéro.

Profitez dès à présent du bulletin d'inscription joint dans le magazine afin d'obtenir vos invitations à l'occasion du 150e anniversaire du Combat de Camerone à Aubagne qui revêt cette année un aractère tout particulier, avec une représentation significative des régiments et une place d'armes couverte de képis blancs...

Bonne lecture à tous.

Nous vous recommandons
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter