Mon panier
Aucun article

Mot du redac'chef N° 760

Mot du redac'chef N° 760
"L'année Camerone" se termine au Mexique. Début novembre, le général de division Christophe de Saint Chamas, commandant la Légion étrangère, a accompagné le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian au Mexique, dans le cadre d'une visite officielle. Une dernière cérémonie a eu lieu à Camaron de Tejeda sur les lieux même du combat mythique, il y a 150 ans.

Cette fin d'année est aussi marquée par les cérémonies commémoratives de l'Armistice à la mémoire de nos grands anciens de la Première Guerre mondiale. L'agenda Légion 2014 n'a pas manqué de vous proposer un thème évocateur à cette occasion : "Des étrangers au service de la liberté dans la Grande guerre". Un hommage particulier est ainsi rendu à ces milliers d'engagés volontaires pour la durée de la guerre (EVDG) qui ont rejoint la Légion étrangère dès 1914 pour défendre un pays qui n'était pas le leur : la France. Certains sont devenus célèbres, comme Blaise Cendrars, aux côtés de grands soldats, le sous-lieutenant Max-Emmanuel Mader et de chefs emblématiques, à l'instar du général Paul-Frédéric Rollet. À tout ces parcours exceptionnels, s'ajoute l'épopée du Régiment de Marche de la Légion étrangère, premier régiment de l'Armée française à recevoir la fourragère aux couleurs de la Médaille militaire, le 30 août 1919.

Enfin, Képi blanc propose à ses lecteurs, un nouvel hors-série, "L'uniforme légionnaire en Algérie - 1954-1962". Retour sur l'histoire d'une guerre dont on a peu parlé pendant des années. Plus qu'un catalogue, la rédaction vous offre une rétrospective historique des opérations menées, avec une présentation des régiments Légion de l'époque, des bataillons étrangers parachutistes aux compagnies sahariennes portées, et des photos de qualité.

1863, 1914-1918, 1954-1962, quelles que soient les périodes, Képi blanc aura salué ainsi en 2013, la mémoire de ces hommes qui ont tout donné pour la Légion, pour la patrie, pour notre pays. "Aux légionnaires..."

 

Chapeau Mariusz !

Notre responsable abonnement, monsieur Mariusz Nowakowski a été primé le 5 octobre dernier par l'association des membres de la Légion d'honneur décorés au péril de leur vie qui lui a remis son "Prix de la fidélité patriotique". Premier légionnaire naturalisé "par le sang versé" suite à ses blessures subies à Sarajevo en 1993. À la réception de ce prix, Mariusz Nowakowski a déclaré : "J'aime mon pays, j'aime la France".

La rédaction de KB salue notre camarade pour ce prix.

 

Bonne lecture à tous.

Nous vous recommandons
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter